Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 07:30

le-defi.jpg 

 

Défi n°60  "La disparition"

 

Quelque chose a disparu dans le texte suivant.......

Quelque chose de primordial pour la langue française......

 

"Anton Voyl n'arrivait pas à dormir. Il alluma. Son Jaz marquait minuit vingt. Il poussa un profond soupir, s'assit dans son lit, s'appuyant sur son polochon. Il prit un roman, il l'ouvrit, il lut; mais il n'y saisissait qu'un imbroglio confus, il butait à tout instant sur un mot dont il ignorait la signification.

    

Il abandonna son roman sur son lit. Il alla à son lavabo; il mouilla un gant qu'il passa sur son front, sur son cou.
Son pouls battait trop fort. Il avait chaud. Il ouvrit son vasistas, scruta la nuit. Il faisait doux. Un bruit indistinct montait du faubourg. Un carillon, plus lourd qu'un glas, plus sourd qu'un tocsin, plus profond qu'un bourdon, non loin, sonna trois coups. Du canal Saint-Martin, un clapotis plaintif signalait un chaland qui passait.
Sur l'abattant du vasistas, un animal au thorax indigo, à l'aiguillon safran, ni un cafard, ni un charançon, mais plutôt un artison, s'avançait, traînant un brin d'alfa. Il s'approcha, voulant l'aplatir d'un coup vif, mais l'animal prit son vol, disparaissant dans la nuit avant qu'il ait pu l'assaillir."

 


 

A la manière de Georges Pérec vous devrez écrire un court texte d'au moins 50 mots en oubliant d'utiliser la lettre "e".

Si l'exercice semble difficile, dites vous que Georges Perec a ecrit un livre entier avec cette consigne !!



 

Postez votre texte pour

 Lundi 25 Juillet à 8 heures

(programmez)

  COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS

 

et n'oubliez pas les Jeudis en poésie

(thème "délurée")

Partager cet article

Repost 0
Published by Commios
commenter cet article

commentaires

Tricôtine 27/07/2011 21:09


salut Julien, je viens de terminer le tour de coquille quel élan sans "e" !! merci pour ton aide précieuse! j'ai trouvé de vrais beaux textes !! ça fait du bien de se faire fouetter les méninges
!!! :0) bonne journée !! amicalement Tricôtine


Commios 06/08/2011 10:35



Merci Tricotine,


Ce ne fut pas aisé de faire le tour complet des blogs, j'espere n'avoir oublie personne!


A bientot pour d'autres ecrits!



Mamie Claude 27/07/2011 16:02


Bonjour Julien,
Tu as fort relevé TON DEFI. Je me suis bien amusée à le faire, mais à la fin il m'aurait fallu un cachet d'asprine. Je plaisante car j'aime beaucoup les jeux de mots, et ton défi m'a plu. Bravo à
toi et à bientôt à la barre j'espère. Mamie Claude


Commios 06/08/2011 10:34



Salut Mamie Claude,


Il faut parfois un peu de difficulté je trouve. Si ca t'interresse, tu peux tenter d'ecrire un bouquin maintenant !


Bonne journée



Elo 27/07/2011 15:00


Coucou,
Je me suis collée à ton défi... En vers ! J'aimerai bien avoir ton avis !!! Bises


Commios 06/08/2011 10:32



Elo,


Je viens d'aller voir tes prouesses avec trop de retard....


Bonne journée



catiechris 25/07/2011 18:49


Dommage mes trous sont déjà bouchés, et je ne sais plus de quel délire je parle, parfois, j'oublie grrrrrrrrr


Commios 25/07/2011 20:39

Alors tant pis !!! J'irai quand meme voir tes derniers articles

Martine / Eglantine 25/07/2011 18:08


J'ai répondu à ton défi très difficile aujourd'hui Julien. C'est pour moi l'occasion aussi de découvrir avec plaisir ton blog.


Commios 25/07/2011 20:42

Je suis aussi aller sur ton blog mais pas eu le temps de voir beaucoup de choses car j'ai du voir l'ensemble des défis ! A bientôt sur ton blog

Présentation

  • : Le blog de Commios
  • Le blog de Commios
  • : Des textes originaux dans le sens du vent
  • Contact

chapelle

déjà poètes ont fait le déplacement !

Recherche

Les éléments perturbateurs

 

Parution de mon premier bouquin de poésie ...

Disponible en livre papier


 pdf


Acheter Les éléments perturbateurs

Kindle.

 

 

Le livre Les éléments perturbateurs

Face à une situation troublante, nos réactions sont vides, émouvantes, envoûtantes ou incontrôlables. Tantôt malaise et fuite perturbent nos esprits et assombrissent nos sentiments, tantôt l'apaisement et la jouissance d'un moment passager nous installent dans la quiétude et le bien-être.
Imaginez qu'on décrive vos pensées, qu'on mette à nu votre esprit devant ces moments de gène passagère.
Ce livre présente ces clichés de laps de temps qui perturbent nos sensations et résume des émotions étranges que l'on découvre au plus profond de nous-même.


   

Mes Lectures